vendredi 6 mai 2011

Genet: Et qu'un mort danse sur le fil...

Angelin Preljocaj - Le Funambule de Jean Genet - Lecture dansée - Solo au Théâtre des Abbesses

« La Mort - la Mort dont je te parle - n'est pas celle qui suivra ta chute, mais celle qui précède ton apparition sur le fil. C'est avant de l'escalader que tu meurs. Celui qui dansera sera mort - décidé à toutes les beautés, capable de toutes. Quand tu apparaîtras une pâleur - non, je ne parle pas de la peur, mais de son contraire, d'une audace invincible - une pâleur va te recouvrir. Malgré ton fard et tes paillettes tu seras blême, ton âme livide. C'est alors que ta précision sera parfaite. Plus rien ne te rattachant au sol, tu pourras danser sans tomber. Mais veille de mourir avant d'apparaître, et qu'un mort danse sur le fil...»

in Le Funambule, in Le Condamné à mort et autres poèmes, Jean Genet (Ed. Nrf, Poésie/Gallimard)